×
RECHERHCE
×

La Cour pénale internationale

Cercle de Justice ou Instrument de Domination et d'Impérialisme en Afrique ?

×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE

Bahoken, Valeri Lesmont

In/Dev-Consulting en coédition avec NENA,
Mosaïque / Revue panafricaine des sciences juridiques comparées, Numéro 02,
pp. 76-107, 2022
Article 31p.
(Bibliothèque numérique du Droit africain)
Pour les pays africains, l’entrée en vigueur de la Cour Pénale Internationale le 1er juillet 2002 était la matérialisation du rêve de paix et de justice dans le continent. Cette juridiction permanente allait non seulement lutter contre l’impunité des auteurs responsables des crimes les plus graves et qui ont déchiré le continent, mais au-delà, asseoir la paix, la stabilité et donc le développement en réconciliant les peuples. Mais depuis cette entrée en vigueur, les espoirs des africains sont en train de s’effondrer, l’action de la Cour est fortement critiquée sur le continent. Et, afin que ces espoirs ne tournent définitivement en désillusions, la Cour Pénale Internationale doit apporter la preuve de son indépendance, de son impartialité de sa neutralité vis-à-vis des intérêts politique, géostratégique et économique, sur le continent. Bref, elle doit retourner aux fondamentaux posés par son texte fondateur.
×
  • Dans le texte
  • Bouquiner
  • Index
RECHERHCE
×

Browse

Index