Foire aux questions

Onglets secondaires

    Qu’est-ce qu’une publication numérique?

    Depuis quelques décennies, les livres imprimés sont préparés à l’aide de l’ordinateur. Il existe donc des fichiers, généralement en format PDF, envoyés aux imprimeurs. Ces fichiers ne sont pas pour autant des publications numériques. Pour se qualifier comme telle, un fichier de document doit rencontrer certaines conditions, à savoir :
    •     une mise en page adaptée aux supports de lecture (l’écran d’ordinateur est plus large que haut et c’est le contraire pour les livres, les équipements mobiles ont des surfaces d’affichage différentes),
    •     une grande interactivité avec la possibilité de modifier l’affichage (taille et police des caractères), la navigation avec des liens hypertextes depuis des tables de matières, index, renvois, listes, boutons de navigation, l’annotation du texte (surlignage, commentaires, ...).
    Dans la LNA, on distingue deux types de publications numériques :
    •     d’une part des recueils numériques, volumineux (plusieurs milliers de pages), diffusés généralement sur cédérom;
    •     d’autre part des livres numériques que l’on désigne par le néologisme de « livrel », équivalent au terme anglais « eBook », et correspondant en taille et en contenu aux livres imprimés usuels.

    Quels sont les différents formats des publications numériques ?

    Il existe deux formats standards pour les livres numériques : PDF et ePub.
    En PDF, la mise en page est fixe : les éléments de chaque page (texte, images, etc.) sont positionnés et les sauts de page permanents, comme dans un livre imprimé. Ce format s’impose quand la mise en forme du contenu est nécessaire à sa compréhension. Un inconvénient est que si l’écran de l’équipement de lecture est petit ou n’a pas la même orientation de page, il faut sans cesse déplacer manuellement la page pour la lire en entier.
    En ePub, l’affichage se fait comme sur une page web : l’information se suit comme dans un long rouleau et s’ajuste automatiquement à la taille de l’écran.
    Ainsi un ouvrage scientifique ou professionnel avec de nombreux tableaux, schémas, notes de bas de page, outils de navigation, etc., sera plutôt en PDF. Un roman ou un essai sera mieux en ePub. L’éditeur décide du format le plus approprié, un même titre pouvant être disponible dans les deux formats.
    Un autre format possible est le HTML : la lecture se fait alors en ligne, connecté à Internet. Cet affichage est aussi possible sur la LNA pour les livrels achetés (toutefois certains liens internes ne fonctionnent pas rendant ce format moins fonctionnel).
    Sur la LNA, l’affichage complet de chaque notice bibliographique indique le ou les formats disponibles.
    Il existe d’autres formats qualifiés de « propriétaires » que tentent d’imposer des oligopoles, et qu’ignore la LNA.

    Comment peut-on lire des publications numériques?

    Pour la lecture numérique, il faut un équipement et un logiciel (ou « application ») de lecture numérique.
    Les équipements sont les micro-ordinateurs et les équipements mobiles. Parmi ceux-ci, on peut distinguer :
    •     les tablettes tactiles, elles-mêmes différenciées, à part la taille, par le système d’exploitation utilisé (Android, Apple OS, Windows 8, …);
    •     les téléphones intelligents (« smartphones »), que l’on peut considérer comme un sous-ensemble des tablettes;
    •     les liseuses à encre numérique, qui sont des équipements dédiés à la lecture numérique, moins chers que les précédents et au comfort de lecture supérieur, certains permettant aussi la connexion wifi.
    Le logiciel offre des fonctions de lecture numérique. Le logiciel à utiliser dépend de l’équipement utilisé, de son système d’exploitation, du format de fichier de la publication numérique, et de la protection ou non de celle-ci. Ainsi :
    Sur tout micro-ordinateur :
    •     le logiciel gratuit Adobe Reader demeure la référence pour tout PDF non protégé;
    •     le logiciel gratuit Adobe Digital Editions (ADE) permet de lire à la fois des fichiers PDF et ePub; ADE est aussi nécessaire pour ouvrir un fichier protégé (encrypté), ce que ne peut faire Adobe Reader. Pour lire un PDF, ce dernier est toutefois plus performant qu’ADE qui n’a pas certaines fonctions très utiles (notamment la fonction d’affichage de la vue précédente);
    •     d’autres logiciels gratuits permettent de lire des fichiers ePub comme Calibre.
    Sur tablette :
    •     pour les tablettes et téléphones intelligents opérant sous Android, l’« Android market » permet de télécharger plusieurs applications de lecture numérique, (l’application « Mantano » est recommandée).
    •     les tablettes d’Apple viennent avec leur propre application de lecture numérique, bien que d’autres soient aussi disponibles.
    Selon les logiciels, différentes fonctions sont disponibles, qui procurent des avantages certains à la lecture numérique :
    •     le changement de la taille des caractères ou même de leur police;
    •     la navigation hypertexte;
    •     la recherche dans le texte;
    •     l’annotation avec signets, commentaires, surlignage, etc.
    •     la connexion wifi a une librairie numérique;
    •     l’oganisation par collections de la grande quantité de livres numériques qui peuvent être stockés dans la mémoire d’un équipement informatique.

    Peut-on consulter la LNA depuis une tablette tactile?

    La consultation de la LNA peut se faire aussi bien depuis un ordinateur qu’une tablette tactile. La LNA est un site « dynamique » qui s’adapte automatiquement aux tailles d’écran des tablettes d’une résolution de 520-759 et 760-959 pixels.

    Comment trouver un livre sur la LNA?

    La LNA propose des outils de recherche aussi performants que dans une bibliothèque. Il y a trois façons de trouver des livres sur la LNA.
    •     par bouquinage : le premier cadre en haut à gauche permet de naviguer dans le plan de classification qui a servi à classifier chaque oeuvre sous une ou plusieurs rubriques : il suffit de choisir une rubrique pour afficher les sous-rubriques et descendre ainsi dans la hiérarchie du plan jusqu’à une rubrique terminale qui affiche alors les notices bibliographiques correspondantes;
    •     par index : le deuxième cadre à gauche liste les index des auteurs, sujets, collections, éditeurs et pays qui donnent des critères de recherche possibles;
    •     par recherche textuelle : taper les mots qui représentent son sujet permet une recherche dans le texte des notices bibliographiques (titres, résumés, mots-clefs, etc.), avec un résultat trié par ordre de pertinence probable.
    Les notices bibliographiques repérées par l’un ou l’autre mode de recherche sont affichées de façon condensée dans une liste pour permettre un survol rapide du résultat de la recherche.  A la droite de l’écran, le résultat de recherche est réparti selon certains critères (éditeur, date, territoire, sujets), ce qui permet de raffiner la recherche quand le résultat est trop volumineux.
    En cliquant sur un titre de la liste, on affiche une description détaillée de la publication : référence, type (livrel, recueil numérique, imprimé), format,  prix, résumé. La recherche peut se poursuivre en cliquant sur les liens depuis les auteurs et les éditeurs. Sous la notice, sont listés d’autres titres de publications possible­ment similaires et pouvant aussi vous intéresser.

    Comment acheter des publications sur la LNA?

    Comme sur tout site de commerce électronique, avant d’acquérir une première publication, vous devez créer un compte sur la LNA. Le bouton « Se connecter » en haut à droite donne accès à un formulaire à remplir pour ce faire. Par la suite, il suffit de saisir son identifiant et son mot de passe pour démarrer ses achats.
    Le bouton « Ajouter » sous la couverture de la publication permet de l’ajouter dans le panier électronique. Si vous avez commencé à ajouter des items au panier sans avoir encore créé de compte, vous serez invité à en créer un avant de procéder à l’achat.
    Le bouton Panier affiche la liste des produits sélectionnés, leur prix et le total, Vous pouvez modifier les quantités pour chacun.
    Si une publication physique  (cédérom, livre imprimé), est commandée pour livraison hors du Sénégal, des frais d’expédition s’ajoutent à son prix, en fonction du poids et du pays de destination, selon la grille tari­faire du transporteur. S’il s’agit d’un cédérom acheté au Sénégal, la TVA de 18% s’applique et est ajoutée.
    Cliquez sur « Terminer la commande » pour suivre le processus de paiement. Vouos devez remplir votre adresse de facturation ou choisir une adresse déjà remplie dans le panneau Adresses de votre profil. Une adresse d'expédition est aussi demandée au cas où vous commanderiez des publications physiques à livrer après paiement.
    Vous avez le choix entre payer en ligne ou hors ligne.
    Si vous choisissez le paiement en ligne, vous êtes dirigé vers un paiement sécurisé avec le système de paie­ment de Paypal, qui permet de payer soit avec son compte Paypal, soit avec une carte de crédit.
    Dans plusieurs pays d’Afrique, des cartes de crédit prépayées, sans obligation de compte bancaire, sont proposées par des banques : elles permettent de faire de tels paiements en ligne. Ce qui signifie que le paiement en ligne est en fait accessible à n’importe qui.
    Avec le paiement hors ligne, votre commande est envoyée à la LNA pour facturation et paiement par les moyens usuels (espèces, chèque, transfert d’argent, virement bancaire).
    Un message vous est envoyé à votre adresse de courriel suite à votre achat ou commande.

    Quand et comment les livrels achetés sont-ils livrés ?

    Dès qu’un utilisateur de la LNA ouvre un compte ou s’identifie, il peut avoir accès à son compte où l’onglet « Ma bibliothèque » donne la liste de ses livrels achetés à ce jour. Seuls sont affichés les livrels pouvant être téléchargés (non pas les éventuelles publications physiques achetées). Un clic sur un titre permet de le télécharger (ou re-télécharger). Le ou les formats disponibles pour cette publication sont affichés : ePub et PDF pour téléchargement et lecture locale, HTML pour lecture en ligne (à noter toutefois que certains liens hypertextes internes ne fonctionnenent pas dans ce format).
    Le délai d’apparition dépend du mode de paiement :
    •     avec paiement en ligne : presque immédiatement
    •     avec paiements hors ligne : après validation du paiement.
    Pour chaque livrel, un lien permet aussi de télécharger la facture.
    Pour les publications physiques dont le paiement est confirmé, la LNA procède à la livraison selon les modalités convenues directement avec l’acheteur.

    Comment les publications numériques sont-elles protégées ?

    Les livres sont le fruit du travail de leurs auteurs, il est donc normal de respecter leur travail et c’est ce que fait le droit de la propriété intellectuelle. En principe tout livrel est acquis pour son usage personnel, et nul n’a le droit de le dupliquer sans autorisation, ni de le distribuer, encore moins de le revendre.
    Est-il plus facile de copier un livre parce qu’il est numérique plutôt que de phocopier illégalement un imprimé? Pas nécessairement, car il existe des mécanismes de protection contre la copie non autorisée.
    Il y a trois cas :
    •     aucune protection : le livrel peut alors être copié et distribué librement, c’est évidemment le cas des livrels gratuits ou qui sont dans le domaine public;
    •     une protection par marquage, aussi appelée « tatouage numérique » : elle consiste à estampiller dans le fichier acquis par le lecteur, son nom et son adresse de courriel; rien techniquement n’empêche la copie du fichier du livrel, la contrainte est morale et elle est non négligeable car personne n’aimerait voir un livrel piraté se ballader sur la planète avec un marquage informant du responsable du forfait;
    •     la protection informatique : un logiciel de Gestion des Droits Numériques (GDN, DRM en anglais) est alors utilisé pour encrypter la publication numérique et la rendre non copiable, sauf par un système de déverrouillage auquel a seul accès l’acquéreur légitime de la publication. Sur la LNA, il y a deux systèmes de protection logicielle utilisés, l’un pour les recueils numériques sur cédérom, l’autre pour les livrels téléchargés.

    Comment lire une publication numérique protégée par logiciel ?

    Pour les recueils numériques vendus sur cédérom, la procédure de déverrouillage simple est décrite dans fichier "lisezmoi" sur le cédérom. L’utilisateur et l’éditeur échangent, généralement par courriel, un code de publication unique et un code de déverrouillage.
    Pour les livrels téléchargés, il faut au préalable, si ce n’est déjà fait, créer un compte sur le site de la société Adobe, qui a développé le système de protection des livrels aux formats PDF et ePub. Lorsque vous télé­chargez et installez pour la première fois le logiciel Adobe Digital Editions (ADE), qui est requis pour la lecture de livrels protégés, vous êtes invité à créer un compte sur Adobe.
    Tout livre numérique acheté sera par la suite automatiquement lié à votre identifiant sur Adobe. Vous pourrez ainsi ouvrir tout livrel acheté par vos soins, avec ADE ou tout autre logiciel de lecture offrant cette fonction de déverouillage de livrels protégés.
    Si vous avez plusieurs équipements de lecture, vous devrez autoriser chaque équipement à ouvrir un livrel avec votre compte Adobe. Cette protection permet ainsi le transfert ou le téléchargement d‘un même livrel sur un maximum de six (6) équipements.

    Je suis auteur, comment puis-je publier un livre numérique ?

    Il n’est pas nécessaire de publier un livre imprimé avant de le republier en numérique. On peut publier directement en numérique, avec ou sans imprimé, et avant ou après le numérique.
    NENA sollicite activement les auteurs africains et examine attentivement tout projet de publication qui lui est soumis, y compris ceux de jeunes auteurs, pour favoriser la relève. Après acceptation par NENA du projet de publication, l’auteur signe un contrat d’édition avec NENA et lui remet le fichier original corres­pondant. Il n’y a aucun frais initial, aucune obligation d’acheter un nombre minimal d’exemplaires, et des redevances sont versées aux auteurs sur les ventes effectuées sur la LNA et les autres librairies numériques où NENA diffuse l’oeuvre.

    Je suis éditeur, comment puis-je publier mon fonds en numérique ?

    NENA propose aux autres éditeurs africains de convertir leurs publications en livres numériques, puis de les diffuser sur la Librairie Numérique Africaine et sur la plupart des autres librairies numériques sur Internet. NENA peut convertir aussi bien des livres courants produits à partir de fichiers électroniques, que des livres anciens n’existant que sous forme d’une copie imprimée. Cette collaboration se fait dans le cadre d’un contrat de coédition numérique, sans aucun coût initial pour l’éditeur, et avec un partage des recettes découlant des ventes réalisées.
    Si l’éditeur préfère être lui-même l’éditeur de ses livres numériques, NENA peut produire les livrels sur une base de contrat de service. Si l’éditeur dispose des ressources adéquates, NENA est même disposé à effectuer un transfert technologique pour donner à l’éditeur une totale autonomie en édition numérique.
    NENA invite vivement les éditeurs africains à se manifester pour une collaboration selon l’une ou l’autre de ces formules.

    Pour tout problème ou question

    Contactez-nous : infos@nena-sen.com

     

    Bouquiner

    Index