L'envers du parchemin

Roman

Kanyarwunga, Jean I.N.

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 254p.
(Romans d'Afrique) - ISBN: 978-2-917591-66-6
Ceux qui pensaient sincèrement qu'il fallait des changements substantiels au pays n'avaient que le droit de se taire, de se résigner ou d'aller voir à l'étranger si le pouvoir y était. Sans oublier que là-bas aussi, il avait des séides assermentés, des affidés maquillés en diplomates et d'autres sbires pour traquer « ses » réfugiés politiques. Il ne comprenait pas comment on pouvait le quitter pour des cieux moins cléments. C'était une trahison nationale. Dans l'avion, mon voisin ne remarqua pas mon visage embué de larmes. La nostalgie envahit mon âme. J'ouvris mon sac de voyage, pour en extirper mon parchemin, devenu mon unique viatique. J'en connaissais chaque mot. Je le retournais et lissais amèrement son envers vierge. Toute ma souffrance y était inscrite en lettres invisibles mais néanmoins indélébiles. À travers le hublot, j'observais en dessous des nappes brumeuses, cette Afrique silencieuse et mystérieuse, dont la virginité comme l'eau limpide d'une source rocheuse ou l'air pur de la montagne, recèle encore des trésors de fraîcheur d'un paradis à jamais perdu dans les mégalopoles étranglées par le smog et le bruit. Par moments, on pouvait entrevoir des animaux sauvages de toutes espèces gambader innocemment dans les immenses prairies. Mais, plus loin dans les villes, personne n'imaginait qu'il y avait une espèce prétendument supérieure mais éminemment redoutable ...

Bouquiner

Index