Au fil des contes sereer

Diouf, Marie Madeleine

Livrel (ePUB, HTML, Tatouage), 41p.
(Contes africains) - ISBN: 978-2-37015-506-1
Toi qui liras ces contes, considère-les comme étant les tiens. C'est pour toi, pour tes loisirs, ta formation qu'ils ont été transcrits en sereer et traduits en français. Autrefois, les enfants aimaient se retrouver le soir à la veillée autour d'un conteur pour écouter des contes, chose rare aujourd'hui ! L'auditoire a été dispersé. Les uns sont allés à l'école, les autres travaillent. Pendant leur temps libre, certains préfèrent regarder la télévision, d'autres écouter de la musique. Cependant, le conte est encore d'actualité et le restera, en particulier par la magie de l'écriture, car ce qui est écrit peut demeurer désormais à travers les âges. Ainsi, le conte est une richesse dont nous devons prendre soin. Maye Suum Juuf, une conteuse du village de Nobandane, nous rapportait ces paroles : « Ce dont nous parlons dans les contes n'est certes pas toujours vrai, mais c'est un enseignement que nous dispensons. Les parents peuvent en tirer une sagesse qui leur servira dans l'éducation de leurs enfants. Le conte peut amener une femme à traiter les enfants d'autrui comme les siens. En montrant que l'endurance imposée à l'orphelin lui est bénéfique, le conte lui apprend aussi à surmonter les difficultés de la vie, à distinguer le bien du mal. En un mot, le conte contribue à la formation de la personne humaine ».

Bouquiner

Index